2016/03/08 LPP Vallon du Fier

CHRONIQUE D’UN « PAS PRESSE »…

MARDI 08 MARS 2016

(LPP) 08/03/2016 Vallon du Fier (lien photos E.P.)

 

 

Les Pas Pressés s’élancent… vers une nouvelle saison !

Joyeuse ambiance pour ce rassemblement de reprise : vingt-quatre personnes au rendez-vous de 13 h au parking du Chemin des Grèves. Tiens donc ! Ne voilà-t-il pas qu’on voudrait nous rapprocher déjà du… cimetière ?

Une météo peu favorable, la campagne blanche ce matin : observations qui nous firent judicieuse-ment modifier notre destination du jour.

« Le Vallon du Fier » sera alors notre choix pour cette après-midi de retrouvailles : parcours facile, dénivelé nul, bon sentier sans doute peu boueux,… De la place sur le parking en fond de zone industrielle de Meythet pour garer sans problème nos « taxis » privés !

Equipés contre le froid : la température n’étant guère positive, de même parés contre une éventuelle averse, franchissons joyeusement la passerelle-nord au-dessus du Viéran, où une eau limpide s’écoule à gros débit.

Le Viéran : rivière d’environ 11 km, affluent du Fier, nous arrive d’Allonzier-la-Caille, arrosant au passage Cuvat, St-Martin-Bellevue, Pringy, Metz-Tessy et Meythet. Dans un passé récent, elle était très appréciée pour ses truites et ses écrevisses. Elle est aujourd’hui en phase de réhabilitation : reconquête de ses rives, aménagement de sentiers, qualité de son eau, …

Et se présente le « Sentier des Oiseaux » qu’on suivra jusqu’à la troisième balise, longeant la rivière vers l’est. Bifurcation ensuite sur la gauche, en forêt légère, par le « Chemin des 2 Ponts » (Tasset, Brogny, je suppose !)

Le rythme de… croisière adopté (peut-être V : 3 km/h ?), le groupe va progresser en papotant, en longeant, en lisière de forêt, le lit du Fier. Sur cette portion de parcours, l’eau ne recouvre qu’une partie de son large lit, laissant généreusement de la place pour s’épandre lors d’une crue éventuelle.

De nouvelles constructions prennent place sur la rive opposée. Courte halte de repérage : au-delà de l’île aménagée en aire de pique-nique, une passerelle inaugurée en 2008 permet aux pêcheurs, piétons, l’accès à la rivière à partir du sentier débouchant au droit du parc des sports d’Annecy.

Continuons, les capuchons relevés car une soudaine averse de grésille nous surprend, mais qui sera de courte durée. Le large chemin longe la berge, sur les enrochements réalisés il y a quelques années, au cours d’importants travaux d’aménagement de cette importante zone paysagère.

Sur notre gauche est implantée l’usine Mobalpa et la zone artisanale de Metz-Tessy, précédant le centre sportif Dassault, puis les parcours gymniques aménagés.

Arrivés au viaduc des Illettes donnant accès au nouvel hôpital, la digue de retenue attisera un instant notre curiosité. D’un débit actuellement important, l’eau répartie sur toute la longueur de l’ouvrage retombe dans un bouillonnement caractéristique.

Et nous voici arrivés au terme de notre parcours aller, au pont de Brogny. En fait, trois édifices se superposent ici : au premier plan le pont romain désaffecté, puis l’actuel pont routier desservant l’entrée d’Annecy, et au-delà, le viaduc de la voie ferrée. Petite pause avant de rebrousser chemin.

En face, direction Annecy une dérivation a été créée, départ d’un canal qui alimente la minoterie Cléchet située à 375 m en aval, à l’origine : le Moulin des Illettes, alors doublé d’une scierie.

Parlons un peu du Vallon du Fier : c’est la partie de territoire traversée par la rivière dans le bassin annécien. Avant l’an – 8200, le Fier alimentait directement le lac d’Annecy à travers la plaine des Fins. Celle-ci comblée par les alluvions au cours des siècles, la rivière se détourne vers Rumilly, creusant son cours actuel. Après le Pont de Brogny, il passe entre les communes d’Annecy, à gauche, Metz-Tessy et Meythet à droite.

En 2007, la communauté de l'agglomération d'Annecy entreprend de valoriser ce milieu naturel entres les ponts de Brogny et Tasset, sur un espace de 118 ha de berges. Le montant du coût des travaux et des acquisitions foncières a été estimé à 3,45 millions d’euros.

Au plan hydraulique, des enrochements ont été réalisés pour protéger les rives les plus menacées, augmenter l’espace de liberté de la rivière. Des aménagements accessibles aux piétons, cyclistes,… ont été créés. Quatre nouvelles passerelles doivent permettre de franchir le torrent, de même que des abris en cas de mauvais temps.

Bien que menaçant par moments, le ciel sera cependant coopératif.

Et l’on continue de papoter… Tiens, à l’évocation de mes activités professionnelles au temps de mes vingt ans, une remarque fuse tout à côté, émanant d’une retraitée qui me fait tout-à-coup prendre conscience de mon âge certain : « Oh ! S’exclame-t-elle, radieuse ; je n’étais pas encore née ! » Comme quoi notre groupe représente un bel éventail des âges ! Et encore, je suis loin d’être le doyen !

Tout à ma méditation, je poursuis nonchalamment le chemin du retour… ? Mais j’y pense… : de retour, il n’y aura bien, hélas que le chemin !

Délaissant le parcours en forêt, sans doute un peu humide, le Sentier des 2 Ponts pris à l’aller, nous ramène à la passerelle du Viéran, et, celle-ci franchie, le parking où nous attend notre peit goûter traditionnel, retrouvé.

L’occasion de diffuser quelques infos :

  • Programme modifié : les lieux des sorties des mardi 03 et 31 mai seront inversés, ceci pour tenir compte des disponibilités de certains accompagnateurs
  • Additif au règlement des Pas Pressés : à la question « Que fait-on en cas d’annulation d’une sortie pour météo défavorable, ou événement imprévu ? »

    A la majorité des randonneurs présents, est adopté le principe du report au lendemain mercredi

Les friandises alors dégustées dans la bonne humeur, sous un ciel redevenu clément, chacun peut regagner, satisfait, son véhicule ; il est 16 h 30 et l’air fraîchit !

Une pensée pour les absents du jour, et entre autres notre préposée à la photo, retenue chez elle auprès de sa maman qu’elle ne peut laisser seule.

Prochaine sortie : le lac et son décor, face à la Tournette.

EP/vm

2016 CHRONIQUES

Ajouter un commentaire