Vendredi 8 avril - Le Vuache

Vuache

LE VUACHE (viendrait du mot germanique Watha (guet ou garde). Au printemps, abrite une flore exceptionnelle : erythrone dent de chien (emblême du vuache), jonquilles, corydales, scilles, nivéoles.

Cette flore exceptionnelle est dûe à l'opposition entre un versant sud-ouest abrupt, très chaud et un versant nord-est en pente douce, frais et humide.

Une explication non scientifique mais originale et amusante de l'appellation Golet du Pey (ou Pet) : Gargantua qui passait par là, assoiffé, décide de s'abreuver dans le Rhône, son pied droit sur le Grand Colombier et son pied gauche sur la Dent du Chat. Dans cette posture, le géant qui n'aime pas Genève, présente en direction de la ville la partie la pus charnue de son individu.

Son ventre, comprimé par cette position penchée, Gargantua lâcha une terrible salve de flatulences qui fusa vers Genève, pulvérisant au passage une partie du Vuache, ce qui donna naissance au Golet du Pet. (extrait des Contes et Légendes du Vuache)

Commentaires (1)

JEANNETTE
  • 1. JEANNETTE | 11/04/2016
Merci Dominique pour tes explications sur le VUACHE avec le rappel du nom des fleurs et l'histoire bien drôle de l' origine du GOLET DU PEY .
Finalement, nous avons fait une super balade malgré une météo pessimiste, les quelques flocons et les 2 ou 3 gouttes n'ont pas perturbé l'enthousiasme des randonneurs.

Ajouter un commentaire